Candidat 2.0, candidat Super-héros ?

La nécessité de s’exposer et de mettre en place une stratégie de communication autour de son projet professionnel, de son profil « candidat », n’est pas sans conséquence sur le quotidien des personnes en recherche d’emploi.

Créer son profil, s’inscrire sur les jobboard,  sur les Réseaux Sociaux, se présenter, se différencier,  créer son e-CV, créer une carte de visite, être en veille permanente via les applications mobiles, se présenter sur vidéo, se servir de skype pour les entretiens, solliciter des contacts et des entretiens réseaux partéléphone, par mail, présenter son parcours, son projet, ses recommandations, son réseau, choisir sa photo, être actif et proactif sur les médias sociaux, tweeter, serious gamer pour un poste, verrouiller son profil Facebook, sans oublier les candidatures à personnaliser (réponses à annonces, spontanées), changer sa photo, se préparer aux entretiens, assurer un suivi, relancer, tchater sur l’Apec, se rendre au forum emploi, préparer sa visite au forum, prospecter, réseauter, finalement l’autre photo était mieux, mettre à jour ses profils, participer aux speed working, actualiser sa situation, répondre à Pôle emploi que l’annonce gentiment sélectionnée pour lui nécessite un CAP Boucher qu’il n’a, hélas, pas passé dans son en école de commerce, archiver ses candidatures,

 … Bref, je cherche un emploi. 

En sortant d’un entretien de recrutement qui a duré 3h, au cours duquel il a dû répondre à 3 questionnaires de personnalité, valider ses motivations auprès de 4 interlocuteurs différents qui, de toute façon n’étaient "pas le décideur final" et puis "c'est dommage que vous ne parliez pas le Russe", notre candidat 2.0 a bien souvent envie de  crier au monde entier : « JE NE SUIS PAS UN HEROS ! »

Chercher un emploi de nos jours nécessite une préparation, une polyvalence et une maitrise technologique toujours plus aiguisée.

La guerre des talents a bien lieu, à l’intérieur et à l’extérieur  des entreprises, le bal des apparences est ouvert

Le  web2.0 offre de formidables outils pour valoriser son profil et combattre les préjugés, mais en aucun cas il ne crée des super-héros.

Penser que le  Personal Branding est la solution pour obtenir de supers pouvoirs en vous rendant plus beau plus fort plus compétent que vous ne l’êtes est, en réalité, une terrible erreur. Il peut par contre vous aider à

– Formuler un projet professionnel qui vous correspond pleinement

– Construire une communication personnalisée qui saura valoriser VOS atouts

– Structurer vos activitéen un plan d'actions cohérent  (cela vous évitera de vous épuiser à courir après les  mauvaises cibles)

– Vous donner confiance en vous

Non un candidat 2.0 n’est pas un super-héros, il a ses qualités et ses défauts, ses réussites et ses faiblesses, il n'a pas 5 pattes, mais il peut porter plusieurs casquettes. Il sait tirer profit d'internet pour servir son projet, par contre il ne viendra pas sauver votre entreprise en collant bleu.

Néanmoins, c'est un sacré coureur de fond

Un marathonien, qui force le respect par son endurance et sa créativité. Il s'entraine chaque jour pour être performant le jour J. Il sait s'équiper des dernières technologies et bien s'entourer pour accompagner ses efforts et progresser jusqu'à son objectif. Qu'il pleuve ou qu'il vente, il ne renonce pas, il prend en main son destin et combat les préjugés comme on s'attaque à un col,  bien décider à se faire repérer et entendre par les recruteurs.

Et puis, quand même,  on doit bien avouer qu’un profil « travaillé en mode 2.0»,  avec le bon dosage de personnalisation, un message clair et  cohérent porté par des outils intelligemment choisis et maîtrisés, ça en jette quand même, non ? 

Et surtout, ça en dit long sur ses motivations et son investissement.

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *